Documents sur la violence à l'égard des femmes

Violence contre les femmes - Rapport-01

Lancement |Armes, pouvoir et politique Ressources Industries extractives et violence contre les femmes - Parcours féministes de soutien et de solidarité aux traumatismes - Documents

Dans le cadre du du mois international de la femme et de la journée Wangari MaathaiWoMin est fier de présenter deux nouvelles ressources essentielles :

Violence Against Women Papers Violence contre les femmes Rapport 02

Un document d'analyse intitulé, Extractives et violence contre les femmes, qui aborde la question de la violence subie par les femmes du fait de l'exploitation minière et extractive en Afrique.

Télécharger en français, portugais, anglais

Violence Against Women Papers Violence Against Women Report 01

Armes, pouvoir, politique dans les industries extractives : Renforcer le pouvoir collectif des femmes par le soutien aux traumatismes, un outil qui célèbre CSU (Counselling Services Unit) et WoMin auprès des femmes victimes de violence dans les communautés minières du Zimbabwe. Un processus de plusieurs années qui met l'accent sur les expériences et les voix des femmes qui naviguent à travers des parcours de soutien aux traumatismes et qui tissent des réponses collectives et des stratégies d'adaptation face aux violences causées par le "développement" axé sur les industries extractives.

Télécharger en français, portugais, anglais

"Les femmes africaines en général doivent savoir qu'il est normal qu'elles soient ce qu'elles sont en tant que force, et qu'elles soient libérées de la peur et du silence." - Wangari Maathai

Contexte

Le document analytique est né de l'analyse par WoMin de la violence qui se produit dans le secteur des industries extractives et de la manière dont les femmes sont touchées. Le secteur minier et extractif est basé sur la production pour le profit et exploite la nature et les personnes. Elles détruisent des écosystèmes entiers de masses d'eau, de forêts et de terres, ainsi que les moyens de subsistance des communautés, qui sont souvent chassées par la force des terres et des ressources dont elles dépendent pour leur survie. Cette forme de "développement" exploite également le travail des travailleurs, y compris celui des femmes et leur corps. 

Au fil des ans, WoMin a collaboré avec des partenaires pour mettre en place des processus centrés sur les expériences des femmes vivant dans des communautés où la violence se manifeste de multiples façons en raison du modèle de "développement" extractiviste, et pour soutenir leur guérison collective, leur prise en charge et leur solidarité. Le document sur le modèle collectif féministe de soutien aux traumatismes présente le résumé d'un voyage que WoMin a entrepris en collaboration avec l'unité de services de conseil afin de soutenir le processus de guérison de 18 femmes issues de communautés touchées par l'exploitation minière au Zimbabwe.

Accédez à d'autres ressources sur les armes, le pouvoir et la politique ici.

Partager cet article