Militarisation & VAW Iconography 16

Guns Power & Politics: Extractives, militarization and VAW

Militarisation & VAW Iconography 06

Les armes, le pouvoir et la politique :
Industries extractives, militarisation et VCF

Un modèle de développement extractiviste axé sur le profit, qui implique l'exploitation à grande échelle des ressources naturelles, vole aux femmes et à leurs communautés ce dont elles ont besoin pour survivre et bien vivre. À chaque point de la chaîne du développement extractiviste, la violence est présente. Du pillage des ressources naturelles de la terre, à la main-d’œuvre (rémunérée ou non) qui sert à mener ces activités, en passant par les impacts catastrophiques des projets de développement tels que les initiatives minières ou méga-barrages sur l'environnement et les populations.

Ce modèle de développement accentue l'inégalité entre riches et pauvres, et entre hommes et femmes. Les systèmes garantissent le respect des règles par la violence qui est perpétrée par l'État et les entreprises contre les communautés, les mineurs artisanaux et les femmes qui font obstacle au « progrès ». La violence contre les femmes est faite pour les subjuguer.

Research shows that environmental defenders are some of the most at-risk activists in the world. Since 2002, the killing of environmental defenders has doubled to levels usually associated with war zones, according to a study by Nature SustainabilityWoMin’s research on extractivismmilitarization and violence against women demonstrates how the violence emanating from the securitization and militarization surrounding extractives leaves women exposed to rape and other forms of sexual violence, kidnappings, and physical assault.

WoMin fait de la recherche, documente et met en évidence les relations entre le développement extractif, la militarisation, la sécurisation et la VCF ; soutient les femmes touchées par le traumatisme de la violence ; et est à la recherche de la justice qui est définie selon les termes des femmes. Ces dernières années, notre travail dans ces domaines s'est axé sur le Mozambiquela Sierra Leone, et le Zimbabwe, mais en 2020 nous avons tourné notre regard vers Madagascarle Nigeria , et l’Afrique du Sud. Nous appuyer nos partenaires et alliés à analyser les risques auxquels ils sont confrontés lorsqu'ils contestent le pouvoir des États et des entreprises, et à approfondir les stratégies qui
protègent les personnes les plus exposées.