BAD : Financez le développement pour les peuples et non pour le profit !

Une femme évalue l'aide

LANCEMENT DES RESSOURCES
 : BAD : financer le développement pour les personnes et non pour le profit !

WoMin est ravi de lancer une nouvelle brochure, BAD : Financez le développement pour les peuples et non pour le profit ! La Banque Africaine de Développement (BAD), la plus grande institution de financement du développement en Afrique, prétend promouvoir le développement économique et social des pays africains et améliorer les conditions de vie des peuples africains. En réalité, comme en témoignent les projets d’extraction et d’infrastructures destructeurs financés par la banque, la BAD promeut et applique un modèle de développement néocolonial basé sur les intérêts qui profitent au Nord traditionnel et à certaines parties émergentes du Sud au détriment des pays africains. De Batchenga, au Cameroun, à Damouyah, Kansa et Tahiré en République de Guinée, les femmes et leurs communautés se lèvent pour dénoncer les abus et les injustices dont elles sont victimes des projets de « développement » financés par la BAD . 

 

Cette ressource explore pourquoi les femmes et les communautés confrontées à des projets sales financés par la BAD exigent justice et réparations dans leur lutte pour un développement qui donne la priorité aux peuples plutôt qu'au profit. Le 4 décembre, Journée internationale des banques, cette brochure constitue un outil essentiel pour critiquer et remettre en question un modèle de développement soutenu par les Institutions Financières Internationales (IFI) et les banques multilatérales telles que la Banque Mondiale (BM), le Fonds Monétaire International (FMI) ainsi que la BAD. 

Téléchargez en Anglais, Français, Kiswahili et Portugais

A travers le continent, il y a très peu de voix qui s'élèvent ou s'entendent sur les impacts et effets désastreux du financement de la Banque Africaine de Développement sur la vie des communautés et des femmes vivant dans ces communautés. D’innombrables communautés ont été dépossédées de leurs terres, réprimées, confrontées à des niveaux élevés de violence, à la perte de leurs moyens de subsistance et à la dégradation de l’environnement suite à des projets qui sont censés être orientés vers un « développement positif ». Il est donc urgent non seulement d'amplifier la voix de ceux qui sont directement impactés par ces projets mais aussi de rendre visibles les coûts humains, économiques, sociaux et environnementaux réels de ces projets de développement promus par la BAD, et qui sont ancrés dans un système capitaliste et impérialiste d’un modèle de développement inspiré des pays occidentaux, et qui ne répond pas aux besoins et aspirations des communautés et des femmes africaines.

Cette publication a été réalisée en collaboration avec la Coalition pour l'Abolition de la Dette Illegitimate (CADTM) Afrique) et Lumiere Synergie pour le Développement (LSD).

Partager cet article

Le propriétaire de ce site web s'est engagé à assurer l'accessibilité et l'inclusion. Veuillez signaler tout problème que vous rencontrez en utilisant le formulaire de contact de ce site web. Ce site utilise le plugin WP ADA Compliance Check pour améliorer l'accessibilité.